Visitez nos partenaires :
VISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRESVISITEZ NOS PARTENAIRES
Le CrocoDeal du moment : -71%
Chargeur sans-fil Samsung EP-PN920 ...
Voir le deal
8 €

RUFFIER-DICKSON

Aller en bas

RUFFIER-DICKSON Empty RUFFIER-DICKSON

Message  Gazoline le Sam 12 Avr - 5:37

LE RUFFIER-DICKSON
Où comment recycler un bon vieux test des années 50, celui que votre médecin vous a sans doute fait passer lorsque vous lui avez demandé un certificat de non-contre-indication à la pratique du cyclisme en compétition.
Source Alain Roche (article entier) : http://www.diet-sport-coach.com/pages/content/info-entrainement/le-test-de-ruffier-dickson.html

Le test de Ruffier Dickson (Alain Roche)

Si ce test peut prêter à sourire il reste une valeur intéressante (parmi tant d'autres) pour évaluer le degré de fatigue du moment...

• Le test de Ruffier Dickson, très simple à réaliser vous permet d'apprécier l'évolution de votre niveau de forme physique.
• Effectué régulièrement, il permet d'évaluer (pour partie) l'efficacité de votre entraînement. Mais il doit être fait avec un cardio (trop de marge d'erreur avec une prise de pouls manuelle).
• Il est intéressant d’effectuer une courbe annuelle, retraçant son évolution à partir d’un test pris chaque semaine au lever et à jour fixe de repos.

Le test du Ruffier s'inscrit dans une méthode dite "mixte" que j'utilise pour évaluer le niveau de fatigue d'un compétiteur. Il m'apparait comme un des outils complémentaires, simples et efficaces pouvant se mettre en place avec un simple cardio basique à la portée de tous sur le plan financier.
La courbe d'un ensemble de valeurs sur un mois au minimum me paraît intéressante.
_________________________

Le protocole de passation du test :
• Préparation :
S'allonger au calme 5 minutes minimum avec son cardio.
• Prise de pulsation au repos au cardio après cette préparation > valeur : P1
• Mis en place du test :
30 flexions complètes sur les jambes, bras tendus et pieds à plat, en 45 secondes.
• Prise de pulsation immédiatement après la dernière flexion > valeur : P2
Lecture immédiate sur le cardio.
• S'allonger pendant 1mn
Respiration lente et profonde.
• Prise de pulsation à la fin de cette minute de repos > valeur : P3


À quel moment réaliser ce test dans la journée ?
Il est indispensable de réaliser le test avant le petit déjeuner par exemple, de toute façon avant un repas, pour éviter les variations des valeurs du Ruffier.
En dehors de cette précaution le test peut se faire à n'importe quel moment de la journée... mais TOUJOURS au même moment choisi.
Il ne faut pas attacher grande importance sur les valeurs pures d'un test pris isolément.
C'est la lecture de l'évolution des tests d'un microcycle à l'autre qui est un paramètre intéressant.
C'est en effet un des paramètres d'évaluation du niveau de fatigue et de récupération des séances.
Au niveau Elite lorsque l'on exige de l'organisme de très grosses contraintes, alors là, chaque Ruffier du matin doit être pris en compte pour moduler si besoin les charges du jour sans en modifier le fondamental.
________________________________________
Le calcul de la valeur du test (ID)
Nous prenons l'indice Dickson :

ID = [(P2-70) + 2(P3-P1)] divisé par 10  
________________________________________
L'analyse de l'ensemble des valeurs
• Analyse de l'Indice

o Indice < 0 = excellent
o 0 à 2 = très bon
o 2 à 4 = bon
o 4 à 6 = moyen
o 6 à 8 = faible
o 8 à 10 = très faible
o 10 < indice = mauvaise adaptation


Analyse de la valeur P1
P1 est révélateur de la qualité de la filière aérobie (Ce que l'on appelle "endurance fondamentale" ou encore "entrainement en aérobie" ou encore "travail foncier")
Analyse de la valeur P2
P2 est révélateur de l'adaptation à l'effort. Un sujet particulièrement entrainé au travail en zone proche de la PMA verra les fruits de son travail sur cette valeur.
La qualité de l'entrainement se manifeste par une valeur P2 qui ne dépasse pas P1 + 1/2 de P1.
Analyse de la valeur P3
P3 est le révélateur du niveau de récupération du sportif.
Si le sportif est particulièrement bien sur ce registre, P3 sera même inférieure à P1.
En tout état de cause il ne doit pas dépasser P1 + 10 pour pouvoir "encaisser" de nouvelles charges d'entrainement.
C'est cette valeur qui doit être prise avec une très grande attention.
o Si elle monte à P1 + 15 la récupération est faible il faut ralentir l'intensité des entrainements.
o Si elle monte à P1 + 20 on doit alors soupçonner une forte fatigue, le surentrainement n'est plus très loin...
ILLUSTRATION :
Je vous joins un relevé de valeurs de Ruffier sur une longue durée qui parle de lui-même...

RUFFIER-DICKSON Ruffie10

La rapidité d'un retour à la normale sur les 2 semaines qui suivent peuvent aussi constituer un des paramètres d'évaluation du niveau de récupération sur cet ultra en revanche bien malin celui qui pourrait sur ce seul indice affirmer qu'il est le signe d'une préparation adaptée... ou d'un effort qui est resté "en dedans" du potentiel, par prudence "d'exploser en vol" !

On voit en particulier que la FC de repos n'a pas été affectée par l'ultra (fenêtre bleue), ce facteur n'est donc pas ici, pour ce coureur, un indice pertinent d'évaluation de sa fatigue résiduelle. En revanche on voit nettement grimper les deux autres valeurs...

RUFFIER-DICKSON Ruffie11
Gazoline
Gazoline

Messages : 392
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum